(publié le 19 janvier 2010 )

« L’homme créa la dualité par sa pensée, d’une part le bien et d’autre part, le contraire du bien. Car s’il y a dualité, il faut qu’il y ait deux antonymes, le bien et le mal. Le mal résulte donc de la capacité parfaite de l’homme de créer ce qu’il voit en pensée. S’il n’avait pas vu le mal, le mal n’aurait pas eu de pouvoir, n’aurait pas été exprimé. »
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

« Avoir une personnalité, ce n’est pas avoir quelque chose en plus, c’est avoir beaucoup en moins. Beaucoup de l’infini en moins que si on était vraiment soi-même. »
{Livre, Origine du monde (L’), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

D’après un lama :
« Notre enseignement oral, venu du monastère de Tashi Lhunpo, dit-il, assure qu’il y a des millions d’années un certain nombre d’êtres surhumains issus d’un autre monde hautement évolué, vint sur la terre pour accélérer les progrès de cette planète et de l’humanité future. C’étaient des corps nés de l’esprit, c’est à dire tirés artificiellement de la matière primordiale, qui pouvaient être à la fois aussi pesant que le noyau de la terre et aussi légers et ardents que la lumière du soleil.
C’étaient des géants d’apparence divine. Parmi ces anges, se trouvait Mara que vous nommez Lucifer ou Satan. Il avait un rôle important, celui de développer l’esprit concret de l’individualité de l’homme. Au cours des âges, il avait atteint son but, mais lorsque les boddhisattvas et Tara apparurent afin d’élever le coeur de l’homme, il refusa de s’effacer devant eux. Ce fut la révolte de Satan contre les Maîtres des Cycles cosmiques. Depuis ce temps, il n’a plus le titre de « Porteur de Lumière » ou Lucifer. Il est devenu le « Prince des Ténèbres ».
Aux Boddhisattvas incombe désormais une double tâche, celle de combattre les tentatives de Mara pour assujettir l’homme à la terre et le rendre égoïste, sans scrupules et belliqueux, et celle de travailler à l’élévation spirituelle de l’humanité que prescrit la loi des cycles. »
{Livre, Shambhala, oasis de lumière, Andrew Tomas, Ed. Robert Laffont}

Les êtres supérieurs du soleil et des autres mondes disent à Satan :
« (…) Cela est notre Ultimatum Planétaire : l’humanité devra accepter le Commandement du Coeur ou elle se détruira elle-même.
Ayant transgressé la Loi Karmique de l’universalité de la vie par son comportement destructeur, l’homme sera jugé et puni par la Nature. Toutes les cités pourraient être englouties dans les océans et les grands continents disloqués par des cataclysmes volcaniques. (…) Ainsi l’être humain sera-t-il en face du choix suprême : la Lumière ou les Ténèbres, la Paix ou la Guerre, le Coeur ou le Poing, la Sagesse ou l’Ignorance. »
{Livre, Shambhala, oasis de lumière, Andrew Tomas, Ed. Robert Laffont}

Il y a des dizaines de milliers d’années, on a accepté de se cacher derrière la dualité (qui est une énergie de l’être humain qui nous empêche de voir qui nous sommes).
{Livre, Messages de notre famille, Kryeon, Ed. Ariane}

L’homme a créé la dualité (le bien et le mal).
Il faut comprendre que le bien et mal n’existent pas car Dieu est parfait.

Qu’est ce qui a créé la chute de l’homme ?
Le bien et le mal, c’est à dire la dualité.
Eh bien, pour s’en sortir, l’homme n’a qu’à oublier ces notions et il retrouvera son état originel.

Ne comprends tu pas que le mal de l’homme vient de sa dualité : mal/bien, riche/pauvre, blanc/noir, etc… Il ne faut pas voir en nous des différences mais les compléments et apprendre mutuellement les uns des autres. Le plus grand maître est le plus grand des élèves !

La dualité divise.
L’amour unifie, construit…

Le mal

« Il n’y a pas de péché originel. Le péché originel constitue pour nous la chute des âmes, la chute vers des mondes d’involution. Il n’y a pas de péché originel. L’âme n’a pas pu pêcher au moment de sa création puisque c’est Dieu qui l’a créée. »
{Site Internet, http://perso.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre/}

Une mauvaise chose qui nous arrive n’est pas la pire chose qui nous arrive. La pire chose qui puisse nous arriver est qu’il ne nous arrive rien !
{Livre, Un, Richard Bach, Ed. Un Monde Différent}

Le diable est une pure invention du cerveau humain. Il est un mythe qui ne peut exister pour les personnes pures et honnêtes. Seules la peur et la cupidité peuvent ouvrir la porte de notre plexus solaire et nous mettre en contact avec telle ou telle entité, réelle ou inventée par notre propre imagination.
{Livre, Lecture et perception de l’aura, Kaly, Ed. Yoga et Méditation}

L’enfer et le diable n’ont pas de demeure en dehors de la pensée mortelle de l’homme. Tous deux se trouvent exactement à l’endroit où l’homme les place.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

Ecrit par le pape Jean Paul II, Juillet 1999 (L’Osservatore Romano, Editorial and management Offices) : »Dans le contexte de la révélation, nous savons que le « paradis » où nous nous retrouverons n’est ni une abstraction ni un lieu physique situé dans les nuages, mais une relation personnelle vivante avec la Sainte Trinité. Il s’agit de notre rencontre avec notre Père qui se produit au sein du Christ ressuscité grâce à la communion du Saint Esprit. Il est toujours nécessaire de conserver une certaine modération en décrivant ces « réalités ultimes », car ces représentations sont toujours quelque peu décevantes. Le langage personnalisé d’aujourd’hui est mieux adapté pour dépeindre l’état de bonheur et de sérénité dont nous bénéficierons dans notre communion définitive avec Dieu. »
Ecrit par le pape Jean Paul II, Août 1999 (L’Osservatore Romano, Editorial and management Offices) :
« Les images de l’enfer que les Saintes Ecritures nous offrent doivent être correctement interprétées. Elles montrent la frustration et la vacuité totale d’une vie sans Dieu… Davantage qu’un lieu précis, l’enfer indique l’état dans lequel se trouvent ceux qui se sont séparés de Dieu volontairement et définitivement. L’enfer n’équivaut pas au châtiment imposé physiquement par Dieu, mais à la condition résultant des attitudes et des actions que les êtres adoptent au cours de cette vie. Les Ecritures utilisent de nombreuses images pour décrire la douleur, la frustration et le vide qu’entraîne une vie sans Dieu. Davantage qu’un lieu physique, l’enfer représente la situation dans laquelle se trouvent ceux qui volontairement et définitivement se sont séparés de Dieu, source de toute vie et de toute joie. Ainsi, la damnation éternelle n’est pas l’oeuvre de Dieu, mais en réalité la conséquence de nos actes. »
{Livre, Franchir le seuil du millénaire, Kryeon, Ed. Ariane}

Ce que tu nommes Satan, c’est cette partie de Dieu qui ne s’est pas encore reconnue comme telle, c’est la lame à laquelle tu t’es occupé et qui te permets de mieux mesurer la force de Sagesse.
{Livre, Voyage à Shambhalla (Le), Anne et Daniel Meurois Givaudan, Ed. Amrita}

« Satan est une émanation de votre mental dans l’astral de votre planète, et tant que vous le nourrirez, il vivra. C’est une forme-pensée. Par contre, Lucifer est le responsable d’un groupe angélique qui a pour mission de vous accompagner et de vous inciter à oser visiter des chemins inexplorés par votre âme afin d’en réduire les interrogations. Sans la présence de ce groupe d’Etres angéliques, vous n’auriez pas l’audace de franchir vos âbimes d’ignorance »
{Livre, Grandes Voies du Soleil (Les), Soria, Ed. Ariane}

Lucifer, l’ange déchu « a chuté, certes, mais aussi par Amour, car dans sa remontée vers le Père, il ouvre la voie, le chemin à tous les hommes »
Satan fait partie des mondes inférieurs. Satan existe en tant qu’être des ténèbres, il vaut mieux ne pas penser à lui. Lucifer lui est tombé dans les mondes inférieurs mais aussi pour vous permettre de remonter vers la Lumière.
Le diable n’existe que si vous voulez qu’il existe. Il n’existe pas en tant qu’être isolé, mais il existe en tant que multitude, en tant qu’énergie multiple de l’ombre. »
{Site Internet, http://perso.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre/}

Q- Qui est Lucifer ?
R- Vous. La race humaine.
Q- Est ce que les âmes des individus humains font partie d’une âme plus grande ?
R- Oui. Proche. L’Unique. Tous ceux qui ont chuté doivent apprendre « à la dure ».
Q- Etes vous en train de dire que l’acte de volonté de l’expérience d’une réalité physique est l’acte de déchoir ?
R- Vous êtes des membres d’une unité d’âme fragmentée.
Q- Et qu’est ce qu’il y a dans cette volonté d’être physiques qui représente une « chute » ?
R- Plaisir pour le soi.
{Livre, Ces mondes qui nous gouvernent, Laura Knight-Jadczyk, Ed. Pilule rouge}

« Chaque fois que vous ferez quelque chose au plus petit d’entre eux… c’est à moi que vous le ferez » : ceci signifie que nous sommes tous UN.
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 3, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

 » En vérité, en vérité, je vous le dis, tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à Moi que vous le faites « .
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 1, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

La réponse Oummite est que le mal existe bel et bien, mais pas sous la forme anthropomorphique qui nous est familière. Le mal absolu est l’anéantissement. Le bien est la conformation totale aux lois morales cosmiques. Le mal est l’entropie, le bien est la néguentropie.
L’entropie est une perte d’information. C’est le désordre qui prend de l’ampleur jusqu’à un vide total de toute substance.
Le contraire de l’entropie, la néguentropie, peut être définie comme un gain d’information. Tout le vivant fait partie d’un processus néguentropique, c’est ce qui distingue l’animé de l’inanimé.
L’univers multiple qui se construit répond à un processus néguentropique. Toute conduite entropique freine son évolution, remet en cause sa trajectoire nominale vers oméga.
Remarquez que l’homme étant libre, la Conscience Collective étant libre de son parcours évolutif, l’Univers multiple étant finalement un grand être doué de liberté, l’anéantissement est toujours possible : l’anéantissement d’une planète, d’une galaxie, d’un univers…
{Site Internet, http://www.ummo-sciences.org/activ/art/art19.htm}

Les épreuves

« Les épreuves ne sont pas des souffrances que l’on vous envoie au hasard; C’est un concours de circonstances au milieu desquelles vous serez obligé de vous sortir d’embarras. »
« Cet ordre de choses, dans lequel vous allez rencontrer la douleur, a été créé par vous. Il est constitué de vos désirs passés, de vos ambitions, de vos actes déjà accomplis. Vos intentions les plus secrètes, vos désirs les plus obscurs, vos motifs les mieux cachés sont les constructeurs de ces obstacles vivants contre lesquels vous allez avoir à lutter. »
{Livre, Evolution dans les Mondes Supérieurs (L’), 1926, YRAM, Ed. Adyar}

Nombreux sont ceux qui se félicitent des succès et rejettent les échecs sur Dieu, le destin ou la société.
L’âme sait que le bien et le mal ne sont que des manifestations différentes d’une réalité beaucoup plus vaste.
L’hallucination a son origine dans la peur et l’interdit. Le diable n’est que la projection de certaines peurs démultipliées.
{Livre, Enseignement de Seth (L’), Jane Roberts, Ed. J’Ai Lu}

« Il ne sera fait cadeau de la Paix à quiconque. L’état de Paix se conquiert. ».
{Livre, Voyage à Shambhalla (Le), Anne et Daniel Meurois Givaudan, Ed. Amrita}

Sache que quoi qu’il t’arrive, ce sera toujours la meilleur chose qui puisse t’arriver. Mais ne crois pas qu’il t’arrivera toujours ce que tu veux qu’il t’arrive mais par contre il t’arrivera toujours ce que Dieu veut qu’il t’arrive et ce, dans le but que tu prennes réellement conscience de ce qu’il est…

Heureux celui qui souffre car si Dieu lui offre ses épreuves, c’est qu’il le sent digne et capable de les surmonter… Jamais il ne faut se sentir coupable de ce qui arrive. Etre responsable ne signifie pas forcément être coupable…

L’Unité

Pour résoudre les conflits :
« Vous devez cesser de voir Dieu comme étant séparé de vous, et vous voir comme étant séparés les uns des autres. »
{Livre, Conversation avec Dieu, Tome 2, Neale Donald Walsch, Ed. Ariane}

« Il vous a été accordé de pouvoir vous-mêmes découvrir de l’intérieur la réalité et de diriger ainsi votre vie. »
{Livre, Messagers de l’Aube, Barbara Marciniak, Ed. Ariane}

Nous sommes tous des fractions la Source Originelle.
« L’expérience de la Source Originelle, sous forme individuelle, existe dans tout l’univers sous l’apparence de fragments divins en perpétuel processus de séparation qui ne cessent d’expérimenter l’expression subjective du soi. »
{Livre, Secret des Etoiles Sombres (Le), Anton Parks, Ed. Nenki}

Libre arbitre

La planète n’est pas un champ d’expérimentation. Dieu n’a que des serviteurs libres. Seuls les hommes ont des esclaves. Il n’y a aucun but à atteindre. Seulement à être soi-même.
{Livre, Voyage à Shambhalla (Le), Anne et Daniel Meurois Givaudan, Ed. Amrita}

Il n’y a pas de voie car tout est en nous, ici et maintenant.
Ce n’est pas un problème de foi, mais de lâcher prise.
{Livre, Voyage à Shambhalla (Le), Anne et Daniel Meurois Givaudan, Ed. Amrita}

Chacun crée sa propre réalité physique.
{Livre, Enseignement de Seth (L’), Jane Roberts, Ed. J’Ai Lu}

« Tout ce qui nous arrive dépend de nos choix. En fonction de cela, il est facile d’établir si nous savons ce qu’il y a de mieux pour nous. Nos choix nous ont-ils causés des satisfactions ? Cela veut dire que nous commençons à comprendre qui nous sommes vraiment. Ils nous ont causé des problèmes ? C’est donc que nous avons pris des décisions contraires à nos intérêts. La première étape, c’est toujours d’admettre que l’on ne sait pas quoi faire. La suivante, de faire un pas en arrière et de rendre le contrôle à Dieu ou à notre pouvoir suprême. Comment ? C’est tout simple : en capitulant, en baissant les bras. C’est là que la confiance intervient. S’il est clair que vous ne savez pas ce qui est bon pour vous, il vous faut maintenant admettre que Dieu le sait, et qu’il vous guidera si vous le laissez faire. »
{Livre, Emissaire de la lumière (L’), Twyman (James F.), Ed. Ariane}

La nouvelle énergie permet de dire :
« Dieu bien aimé, je décide et je choisis de me libérer de cette maladie car elle n’est pas opportune. Elle m’empêche d’accomplir ma destinée… »
{Livre, Partenaire avec le divin, Kryeon, Ed. Ariane}

Chacun choisit tout : ses parents, son pays de naissance, les circonstances de sa vie, …

Conversation :
- Pourquoi ne nous rappelons nous pas de tout ce qui nous arrive dans nos pensées (rêves, etc…). Nous serions conscients sur Terre de faire le bien si nous ramenions sur Terre cette connaissance ?
- Non, l’Amour ne doit pas exister parce qu’il doit être mais il doit se développer lui-même sans obligation.
L’Amour doit trouver seul son chemin et non pas suivre celui qu’on aurait tracé pour lui.

3 réponses à to “Dualité (le bien, le mal)”

  • Didi Lweso dit :

    Ooh C’est Un Mystere…Il Faut Avoir Une Sagesse Simple Pour Une Meilleure Comprehension .Merci

  • infomysteres dit :

    Ce choix des parents avant la naissance ne peut être compris que si l’idée de réincarnation est acceptée.
    Lorsque des parents font un enfant, ils fabriquent un corps.
    Ce corps sera utilisée par une âme. Et c’est cette âme qui choisira de venir ou non dans ce corps.
    Pour résumer l’idée prônée par l’ésotérisme, plus l’âme est élevée, plus elle choisit la réincarnation à laquelle elle va être confrontée. Tout comme on ne demande pas l’avis d’un petit enfant sur le lieu où il veut aller à l’école, la petite âme se verra imposée les conditions de sa réincarnation. Une âme moyenne pourra choisir sa réincarnation parmi les choix proposés tandis qu’une âme élevée choisira elle-même toutes les composantes de sa réincarnation (lieu, situation sociale, …).

  • MAMO Jooris dit :

    Bonjour!
    J’ai été très impressionné de ce que vous me réveiller au travers ces écriture mai la j’ai pas compris comment il se trouve que nous choisissons nos parents,nos pays de naissance les circonstance cela peut être évident du fait que de fois nous en somme la conséquence.
    Merci

Laisser un commentaire

Site modifié
à partir du 08 nov 2013, nouveau site accessible sur Infomysteres
Livres – Forum – Associations …
Recherche