(publié le 22 janvier 2010 )

C’est à Saint Yves d’Alveydre que l’on doit cette notion. Dans son livre « Archéomètre », il parle d’idéal synarchique :
« Il ne s’agit ni de détruire ni de conserver au-dessus des Etats et de leurs chefs un ordre social quelconque puisqu’il n’y en a pas : il faut le créer. Il faut former, au dessus de nos nations, de nos gouvernements, quelle que soit leur forme, un gouvernement général, purement initiatique, émané de nos nations mêmes, consacrant tout ce qui constitue leur vie intérieure… »
C’était le vieux rêve des Templiers.
Jacques Weiss, dans « La Synarchie », dresse l’idéal politique que développait Saint Yves d’Alveydre. Celui-ci rêvait d’un système où les citoyens se rallieraient spontanément, de l’intérieur, à l’autorité d’un chef digne de l’exercer : c’est l’idée du « guide » providentiel.
{Livre, Gouvernants invisibles et sociétés secrètes, Serge Hutin, Ed. J’Ai Lu}

Laisser un commentaire

Site modifié
à partir du 08 nov 2013, nouveau site accessible sur Infomysteres
Livres – Forum – Associations …
Recherche