(publié le 22 janvier 2010 )

Pythagore assurait que les druides étaient les hommes les plus savants du monde.
{Livre, Livre du mystérieux inconnu (Le), Robert Charroux, Ed. J’Ai Lu}

Il existe toujours des Collèges de druides qui se réunissent en forêt de Paimpont (par exemple, la forêt de Brocéliande).
{Livre, Récit d’un voyageur de l’astral, Anne Givaudan, Ed. Le Perséa}

Rapport par Maurice Lecomte-Montcharville (récit de son voyage à Lhassa près du Dalaï Lama de l’époque Ngawang-Lobsang) :
Les Druides, héritiers des Atlantes fondèrent un sanctuaire du Dragon sur l’emplacement du mont Saint Michel. Le sanctuaire ne fut jamais abandonné. Un nouveau monastère fut construit sur ses ruines. Ainsi, au dessus du sous terrain situé sous la dalle des Chevaliers Galates, un caveau plus ancien datant de cette époque donne accès à l’antique crypte.
C’est par le sanctuaire du Dragon que les premiers chevaliers rejoignaient les souterrains qui les conduisaient au sein des cryptes bretonnes à 379 m (très précisément) de profondeur dans la cité d’Agartha.
La Tapisserie de Bayeux reproduisait le mont Saint Michel comme identique à l’Arche de Noé.
{Livre, Jules Vernes et Arsène Lupin Tome II, Alexandra Schreyer}

Le breuvage sacré des Druides n’est pas l’hydromel (nectar d’ambroisie des Grecs) mais c’est la cervoise (la bière).
{Livre, Récit d’un voyageur de l’astral, Anne Givaudan, Ed. Le Perséa}

La règle essentielle des Druides était de ne rien détruire de ce qui vit, règle qu’avaient aussi les Pythagoriciens, Esséniens, …
La Forêt était la Force des Gaulois.
La défaite des hommes a eu lieu en même temps que la défaite des arbres (forêts brûlées et détruites).
{Livre, Prophéties d’Edgar Cayce (Les), Dorothée Koechlin de Bizemont, Ed. Guy Trédaniel Editeur}

« Les druides étaient les « médiums » du peuple et des dieux, c’est à dire qu’ils se trouvaient à mi-chemin entre les hommes et les divinités. Messagers des uns et des autres, l’équilibre de la société tribale reposait totalement sur leurs épaules, ce qui était une bien lourde responsabilité ! Ils formaient une société d’initiés et dispensaent un savoir profond, riche et varié. A la fois savants, médecins, guérisseurs, devins, magiciens, astronomes, mathématiciens, physiciens, astrologues, diplomates, artistes, etc…, les chefs se référaient à leur grande sagesse pour décider de leurs actes politiques ou guerriers. »

L’éthymologie du mot « druide » le plus justement retenue consiste en l’épithète celtique dru-wides : les « êtres savants »

Mis à part les druides, il y a deux autres grades (ou distinctions) :
- Le vate, selon Cicéron, est un mage adepte de la philosophie naturelle. Il pratique l’art de la divination et parfois quelques sacrifices.
- Le barde, par la poésie, préserve, enseigne et transmet la Tradition, la mémoire de la communauté. Il est musicien, conteur, chroniqueur des évènements passés et présents.

Sociétés ou organisations druidiques :
- Collège d’étude celto-druidiques
- Kenvreuriezk Prederouriel an Douized
- Collège des druides, bardes et ovates des Gaules
- Gorseth Kernow
- Oaled Drwized Kourog (Compagnonnage druidique d’Occident, tradition clanique)
{Livre, Comprendre les sociétés secrètes, Run Futthark, Ed. de Vecchi}

« A l’époque antique, la Tradition des druides était étendue à tous les territoires celtes et à tous les clans… Le véritable renouveau s’opère entre les années 1717 et 1792, et, là, outre les clans, au moins trois courants, trois lignées sont à retenir. Celle de John Toland dés 1717 (Druid Order), celle de Henry Hurle en 1781 (Ancient Order of Druids) et celle de Iolo Morganwg en 1792 (Gorsedd) (…)
De ces trois tendances (…) et des clans sont nées différentes sociétés ou organisations druidiques, notamment celles-ci :
- collège d’études celto-druidiques
- Kenvreuriezh Prederouriel an Drouized
- Collège des druides, bardes et ovates des Gaules
- Gorseth Kernow
- Oaled Drwized Kourog (Compagnonnage druidique d’Occident, tradition classique)
L’on estime à plus de trois cent les groupes à tendance druidique implantés un peu partout sur la surface de la Terre mère…
Certains sont véritablement héritiers ou continuateurs des antiques druides, d’autres évoluent dans un environnement politico indépendantiste breton, beaucoup ont de nets rapports avec la franc-maçonnerie, d’autres encore évoluent dans le cadre des idées « New Age » très en vogue outre-Atlantique; enfin, quelques groupes -rares heureusement- sont porteurs de doctrines politiques bien éloignées des druides. »
{Livre, Comprendre les sociétés secrètes, Run Futthark, Ed. de Vecchi}

« La pratique druidique a commencé avec la migration des peuplades de l’Est vers l’Ouest Européen, voilà près de 12 000 années terrestres. La pratique druidique s’est achevée environ un siècle et demi après le passage du prophète nazaréen. »
{Livre, Nouveau Livre des Esprits (Le), Karine Chateigner, Ed. Alain Labussière}

« L’étude du tellurisme permettait aux druides par l’intermédiaire du phénomène radiesthésique de découvrir un point tellurique plus intense qu’un autre. Cette découverte permettait au candidat druide de s’employer à un exercice particulièrement difficile.
Après détermination du terrain, détermination des croisements telluriques, il fallait obtenir la lévitation de la pierre, et son introduction dans le sol sans autre contact que le contact suprême de la pensée.
Ainsi, chaque pierre posée et dressée est le souvenir du travail d’un élève de l’université druidique.
{Livre, Nouveau Livre des Esprits (Le), Karine Chateigner, Ed. Alain Labussière}

10 réponses à to “Druides”

  • Bordie dit :

    Vous avez un exemple de recherches druidiques avec logarythmix.fr

  • acrobias dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec la cervoise comme boisson druidique,mais je suis quasiment certain qu’ils connaissaient aussi l’hydromel
    Amicalement

  • claude dit :

    sur « Google » tapez « René Bouchet » et écoutez les interview… c’est d’un rire sans parler d’une photo carnavalesque

  • claude dit :

    Paul Bouchet fut un vrai Druide… son fils adoptif n’est rien à côté de lui à tel point que pour pouvoir passer ses… écrits … il a dû s’exiler au Canada.. Si Claudine est sa fille elle n’a reçu que l’éducation paternelle et elle aussi au Canada….

  • saulnier dit :

    bjr j habite a cote de locmine et voudrait savoir si vous faites des stages sur la bretagne cdt

  • René Bouchet dit :

    Bonjour, vous pouvez me joindre par email à cidecd@gmail.com
    Je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions
    A bentôt

    René Bouchet

  • René Bouchet dit :

    BonJour Christophe,
    Vous pouvez me joindre directement par internet et je me ferai un plaisir de vous envoyer les informations souhaitées;
    René Bouchet, Grand Druide Renatos Bod Koad III.

    cidecd @gmail.com ou à rjlbouchet@yahoo.fr

  • Arthan dit :

    Il y a l’OBOD qui propose des cours par correspondance (www.druidry.org) car il n’y a pas assez de groupes pour pouvoir transmettre un enseignement oral. Mais les membres de l’OBOD, lorsqu’ils ne sont pas trop éloignés les uns des autres, créent souvent des « Clairières » où ils peuvent se retrouver pour pratiquer des rituels ensemble.

    L’ODET n’était qu’un pâle plagiat de l’OBOD en France et n’a eu qu’une existence éphémère.

  • infomysteres dit :

    Je ne connais pas bien le monde des druides. D’après quelques recherches rapides sur Internet, « vers le début des années 90, vers 1991, installation au Québec du Collège d’Études Celto-Druidiques, c’est-à-dire, du Collège du Grand Chêne Inter-Celtique dans la lignée du Collège des Gaules fondé par Philéas Lebesgue succédé par le grand druide Paul Bouchet (Bod-Koad). Son fils René Bouchet (Renatos Bod-Koad), lui succède et s’établit par la suite au Québec dans les Laurentides, puis en Estrie dans le cœur du Québec. »
    Mais je n’ai pas trouvé plus d’information sur la localisation ou le mode d’inscription. Etant donné que c’est situé au Québec, peut-être n’y a t’il pas de « branche » en France ? du moins, je n’en sais rien.
    Par contre, je connais quelqu’un qui s’est intéressé au druidisme il y a quelques temps et qui était passé par l’ODET (Ordre Druidique des Enfants de la Terre). Sur le site http://www.druides.org, il est possible de s’inscrire. D’après la personne qui m’en a parlé, c’est un Ordre qui est sérieux.

  • Christophe VARRAULT dit :

    Je viens de lire le livre druidisme et christianisme de René Bouchet et je voulais savoir si il était possible de recevoir une documentation sur le Collège d’Etudes celto-druidique. et comment se passe les insciptions

Laisser un commentaire

Site modifié
à partir du 08 nov 2013, nouveau site accessible sur Infomysteres
Livres – Forum – Associations …
Recherche