(publié le 19 janvier 2010 et modifié le 20 janvier 2010)

«»

Page : 1 2 3 4Tout

« Ainsi que l’expose Dr Anthony C. Sutton dans « Wall Street and the Risc of Hitler », « l’apport fourni à l’Allemagne avant 1940, par le capitalisme américain en vue de préparer la guerre ne peut être qualifié que de phénoménal. Il fut sans aucun doute, décisif pour la préparation militaire de l’Allemagne. Des preuves permettent de comprendre que le secteur influent de l’économie américaine était, certes, lucide sur la nature du nazisme, prêt à l’aider et à le soutenir financièrement par intérêt personnel, pleinement conscient que cela finirait par une guerre où seraient impliqués l’Europe et les Etats Unis. »
Les preuves peuvent se trouver dans les comptes rendu et les rapports sur les auditions du gouvernement publiés entre 1928 et 1946 par les Commissions du Sénat et du Congrès enquêtant sur la propagande nazie (« House Subcommintee to Investgate Nazi Propaganda ») en 1934, par les rapports sur les cartels publiés en 1941 par la commission économique provisoire nationale du Congrès (« House Temporary National Economic Commitee ») ainsi que par le sous comité du Sénat pour la mobilisation en 1946 (« Senate Subcomittee on War Mobilization 1946″)
{Livre, Sociétés secrètes et leurs pouvoirs au 20ème siècle (Les)}

Le magazine Historia du mois de septembre 2002 (N° 669) titrait : « Hitler financé par les firmes US ».
Avant et pendant la seconde guerre mondiale, les industriels américains comme ITT, General Motors, Ford ou encore Standard Oil investirent près de 8 milliards $ (de l’époque). Les firmes américaines financèrent une grande partie de l’économie et surtout de l’armement nazi.
{Livre, Secret des Etoiles Sombres (Le), Anton Parks, Ed. Nenki}

Adolf Hitler s’appelait en fait Adolf Schicklgruber. Hitler était le nom de jeune fille de sa mère.
{Livre, Sociétés secrètes et leurs pouvoirs au 20ème siècle (Les)}

Les Illuminati provoquèrent la Première Guerre mondiale pour constituer leur gouvernement mondial qui en découlerait inexorablement. S’il leur avait été possible de le créer après la première guerre, ils auraient pu s’épargner les suivantes.
{Livre, Sociétés secrètes et leurs pouvoirs au 20ème siècle (Les)}

Un des dirigeants occidentaux qui soutint Hitler et sa politique fut Prescott Bush, grand père du président W. Bush.
{Magazine, Nexus, No 19, 03-04/2002}

D’après Jean XXIII, « le fils de la Bête (Adolf Hitler) a échappé à trois attentats. Pas au quatrième. Ils lui servent à tuer celui qu’il hait. Mais pour lui c’est la fin. Enfermé dans la tanière, serré à la femme de l’autre, sur sa mort le mystère. »
D’après Jean XXIII, « les bourreaux savent, ils mentiront à Nuremberg. Cherchez les toujours les bourreaux, même quand vous les croirez morts. Cherchez les partout où vit le pouvoir avec la terreur. Cherchez les dans les maisons de celui qui s’est enrichi avec la guerre. Pas pour la vengeance, mais pour empêcher qu’eux et leurs enfants envahissent encore le monde en camouflant le mot et le chef. »
« Les assassins sont absents » (de Nuremberg) et même il y en a « quelques uns d’entre eux sur les sièges des juges ».
{Magazine, Monde Inconnu (Le), No 49, 04/1984, Jean XXIII le prophète, Daniel REJU}

« On a même prétendu, et on voudrait bien savoir si l’on a des preuves de cette affirmation stupéfiante, qu’Hitler était demi-juif par son père. »
{Livre, Gouvernants invisibles et sociétés secrètes, Serge Hutin, Ed. J’Ai Lu}

« Walter Lange, un psychanalyste, démontre dans son livre The mind of Hitler, preuves à l’appui, qu’Hitler était le petit fils du baron de Rotschild de Vienne. La police autrichienne a constitué un dossier secret sur les origines d’Hitler. Le chancelier Dolfuss avait ordonné cette enquête. On a découvert que sa grand mère, Maria Anna Schicklgruber, travaillait au service du baron Rotschild, quand elle est tombée enceinte. Quand les Rotschild ont appris la nouvelle, ils l’ont envoyé dans une clinique de la ville dont elle était originaire. C’est là qu’est né Alois Hitler, le père d’Adolf Hitler »
{Livre, Livre Jaune N° 7 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix, Fritz Springmeier, The Top 13 illuminati : Bloodlines, Lincoln 1995, P 222}

« Les dossiers top-secret du F.B.I., de l’Intelligence Service, du 2è Bureau français et la N.K.V.D. révèlent des informations très précises sur la fin présumée d’Hitler et ce n’est pas du tout comme on a tendance à le croire que l’ancien maître du IIIè Reich quitta son bunker inaccessible aux bombes et aux obus. »
C’est Hanna Reitsch que les services d’espionnage du monde entier suspectent d’avoir été chercher Hitler à Berlin en avril 1945.
« Le 29 avril à 2 h du matin, Hanna quitta Berlin avec l’Arado 96 et un passager : officiellement Von Greim, officieusement Adolf Hitler. »
{Livre, Archives du savoir perdu (Les), Guy Tarade, Ed. Robert Laffont}

D’après Miquel Serranos (ex-ambassadeur chilien en Autriche), Hitler s’est enfui en Amérique du Sud avec l’aide de la 99è loge. Un journal allemand à grand tirage publia le 5 mars 1979 que l’on avait trouvé l’avion privé d’Hitler dans la jungle en Amérique du Sud. Joseph Greiner (auteur de « Das Ende des Hitler-Mythos » – « la fin des mythes d’Hitler ») affirme qu’Hitler a décollé avec son avion le 30 avril 1945 de l’aéroport de Tempelhof à Berlin.

Eva Braun était toujours en vie (en 1990). Hitler était mort en 1983 ou 1984 en Argentine.
{Magazine, Motus, No 12, 08/2002, Virgil Armstrong (ancien officier des services secrets de l’US Air Force et de la CIA), conférence « Dialogue avec l’univers » à Munich en 1990}

20/10/1942, l’Union Banking Corporation fit l’objet du gouvernement fédéral pour « commerce avec l’ennemi ». Prescott Bush était le directeur de l’établissement. 8 jours plus tard, mêmes sanctions à l’encontre de la Holland-American Trading Corporation et de Seamless Steel Equipment Corporation, également dirigées par Bush et Harriman, et accusées de coopérer avec le Troisième Reich.
{Livre, Guerre des Bush (La), Eric Laurent, Ed. Plon}

Le 25/02/1976, le Département d’Etat (ministère des Affaires étrangères) avoua que les Etats Unis fabriquaient depuis 1972 en Union Soviétique les roulements à billes miniatures indispensables à la mise au point du système de guidage qui équipe les missiles balistiques MIRV, à têtes multiples.
{Livre, Guerre des Bush (La), Eric Laurent, Ed. Plon}

« Pouquoi les Alliés ont-ils ENVAHI L’ANTARCTIQUE sous les ordres de l’AMIRAL E. BYRD, en 1947 ?
Si ce n’était que pour une expédition, pourquoi Byrd avait-il à sa disposition 4000 soldats, un bateau de guerre, un porte-avions tout équipé et tout un système complet de ravitaillement ? Il disposait de huit mois et il fut, cependant, obligé déjà au bout de huit semaines de tout interrompre après avoir subi d’énormes pertes d’avions. »
L’Amiral Byrd expliqua, plus tard, à la presse : « C’est dur à entendre mais dans le cas d’une nouvelle guerre il faudra s’attendre à des attaques d’avions qui peuvent voler d’un pôle à l’autre ». Il laissa aussi entendre qu’il y avait là bas une civilisation avancée qui se servait, en accord avec les SS, d’une technologie supérieure.
{Livre, Sociétés secrètes et leurs pouvoirs au 20ème siècle (Les)}

Q- Pouvez vous nous dire quel karma a été effacé par ces actions [NDLR: référence à l'Holocauste] ? Et quel groupe les Juifs représentaient-ils ?
R- Ce n’est pas cela qui est significatif; mais c’étaient des dirigeants atlantes qui ont effacé leur culpabilité dans cette expérience de vécu.

R- … dans but d’épurer une dette karmique extraordinaire
{Livre, Histoire secrète du Monde (l’), un fil d’Ariane, Laura Knight-Jadczyk, Ed. Pilule rouge}

«»

Page : 1 2 3 4Tout

Laisser un commentaire

Site modifié
à partir du 08 nov 2013, nouveau site accessible sur Infomysteres
Livres – Forum – Associations …
Recherche