Articles avec le tag ‘pôle’

Le grand astronome anglais Edmond Halley – qui découvrit la comète à laquelle est attachée son nom-, en 1672, à l’age de seize ans, constata que le nord magnétique n’était pas toujours à la même place.
En examinant les indications enregistrées dans le passé, elles montraient que la déclinaison magnétique (changeant avec la longitude) se modifiait lentement. Pour Halley, la seule façon d’expliquer ce phénomène était de supposer qu’il existait plus d’un champ magnétique. Selon lui, la structure double de la Terre se composait d’une enveloppe et d’un noyau indépendant. Chaque globe devait avoir son propre axe, avec ses pôles magnétiques nord et sud – ces axes étant légèrement inclinés l’un vers l’autre; ce fait, associé à une différence de vitesse de rotation, pouvait justifier que l’aiguille aimantée cherchât l’un ou l’autre des pôles – d’où le lent déplacement du nord magnétique. Plus tard, confronté à des relevés inexplicables par l’hypothèse d’un seul globe intérieur, Halley supposa l’existence de deux autres, tous s’emboîtant à la façon des poupées russes. « Ils sont », expliqua-t-il à la Royal Society de Londres en 1692, « approximativement de la taille de Mars, de Vénus et de Mercure ».
Dieu, pensa-t-il, ayant peuplé la surface de la Terre d’êtres vivants, il avait dû faire de même pour les mondes intérieurs.
Au cours du XVIIIè siècle, le mathématicien suisse Leonhard Euler écarta l’idée de planètes multiples à l’intérieur de la Terre, et proposa sa conception d’un soleil unique, qui, pensait-il, dispensait chaleur et lumière à une civilisation intra-terrestre avancée.
Après lui, le mathématicien écossais sir John Leslie, établit qu’il existait en réalité deux soleils intérieurs, auxquels il donna les noms de Pluton et Proserpine.
{Livre, Lieux énigmatiques (Les), les mystères de l’inconnu, 1989, Ed. Time Life} Lire la suite de cette entrée »

Pourquoi y a t’il des changements ?
Pour réveiller les gens et leur montrer l’entraide. Les gens s’aident lorsqu’ils ont des problèmes et ils arrêtent de vivre dans la complaisance.
{Livre, Aller au delà de l’humain, Kryeon, Ed. Ariane}

« Le chaos et la confusion sont nécessaires pour faire s’effondrer le système afin qu’il puisse être reconstruit avec la lumière ».
L’effondrement de notre société est inévitable car elle ne peut conserver la Lumière, ni permettre l’expression des possibilités multidimensionnelles.
{Livre, Messagers de l’Aube, Barbara Marciniak, Ed. Ariane}
Lire la suite de cette entrée »

Site modifié
à partir du 08 nov 2013, nouveau site accessible sur Infomysteres
Livres – Forum – Associations …
Recherche