Allers-retours et non-retours vers les autres Dimensions
Par Christian Macé

L'article que nous vous soumettons nous est parvenu tel quel.
En aucun cas nous ne l'avons modifié ni interprété...

Si vous aussi, vous voulez nous soumettre un article, contactez nous... 

Le Parisien " paru mardi 03 juillet 2001.

Page 16 : " INSOLITE.

La chasse au CROCODILE sur les berges du Rhin aux environs d’Eltville (ouest de l’Allemagne) a été levée hier, après cinq jours de recherches, ont annoncé les autorités locales.

Fin juin, trois témoins, distants d’une centaine de kilomètres, affirmaient avoir aperçu dans cette zone un saurien de 1,50. " Les crocodiles ne nagent pas sur de longues distances et il est impensable que l’un d’eux ait parcouru plus de 100 kilomètres en quelques jours ", ont affirmé des spécialistes.

 

Commentaires : lire avec intérêt mon article " Allers-retours et non-retours vers les autres Dimensions… "…

Article ci-joint.

Je ne sais pas si vous le ressentez comme moi, mais cette histoire insolite de crocodile ressemble singulièrement à celle des mystérieux félins, aperçus le jeudi 20 juillet 2000 dans les marais de la vallée de la Somme (secteur d’Amiens).

Curieusement, l’histoire du crocodile survient quasiment à la même période d’été que celle des félins d’Amiens.

De plus, rappelons cette autre aventure étrange d’un félin, aperçu lui aussi un peu plus tard (même période d’été !), en Allemagne (comme ce mystérieux crocodile !) :

Voici ce que nous apprenait le journal L’UNION daté du 24/08/00 :

Allemagne : un mystérieux fauve en vadrouille dans la forêt. La police de Schenkendorf était sur les dents hier pour retrouver un mystérieux fauve aperçu par des habitants dans la forêt voisine. La battue organisée par cinquante policiers, quinze pompiers et un chasseur, assistés d’un vétérinaire et de deux hélicoptères, n’a pas suffi pour trouver l’animal, identifié par des riverains comme étant un lion".

S’agit-il en cet été 2001 de nouvelles facéties d’Entités de l’Espace-Temps, qui " télétransporteraient " vers d’autres dimensions, cette fois-ci, des… crocodiles ?

Le " Dictionnaire des Symboles " de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, Editions Robert Laffont, réédité en 1999, apporte des éclairages supplémentaires sur la valeur très symbolique du CROCODILE. Consulter à " Crocodile ", les pages 315 à 317… Un nombre très élevé de cultures et de civilisations disparues de " notre " globe font références au crocodile

Le crocodile est " maître des eaux primordiales " : or, très curieusement, et même similitude, les félins d’Amiens se manifestaient eux aussi dans les MARAIS de la Somme…

Page 315 : " Chez les Pueblo-Mixtèques et les Aztèques (ancien Mexique), la terre est née d’un crocodile qui vivait dans la mer originelle. Dans le Codex Borgia, le crocodile est représenté comme symbole de la terre (KRIR, 62). Le Crocodile de la maison du ruissellement est aussi un des noms donnés dans un manuscrit du Chilam Balam au Dragon Céleste qui vomira le déluge à la fin du monde. "…

En la circonstance, il ne serait pas impossible que des Entités de l’Espace-Temps nous est, par cette histoire de crocodile, offert ce message symbolique, à nous, " pauvre humanité " aux horizons très limités…

Mais qui sur " notre " planète fera attention à cette annonce ?

Attendons la suite des événements…

 

" Allers-retours et non-retours vers les autres dimensions… "

Par Christian Macé

 

 

Une actualité récente d’histoires étranges très chargée.

Ces affaires insolites n’ont pas du vous échapper, puisque que " nos " grands médias en ont parlé abondamment. Mais la vérité ils ne la connaissent pas, et c’est ce à quoi nous allons remédier par nos informations puisées aux meilleures sources des autres mondes…

De quoi s’agit-il ?

Des Entités si bien informées…

Le dimanche 23 juillet 2000, à 21 heures, l’Entité Boxtarh nous signalait verbalement lors d’un entretien téléphonique avec l’ami Jean-Claude Pantel : " Des tigres dans la forêt d’Amiens ! ". Puis aussi à la suite : " Fabrice Kircher ! "…

Jean-Claude et votre narrateur étaient stupéfaits, et nous nous interrogions sur la signification exacte que pouvait revêtit ce saisissant message…

Les médias à la rescousse…

Dès le lundi 24 juillet 2000, les grands médias nous apprenaient la découverte de félins, genre tigres, aperçus par plusieurs témoins, dont un gendarme, en cette forêt d’Amiens !..

Voici ce que nous disait par exemple " Le Parisien ", édition de la Seine et Marne, dans ses pages nationales, en page 11 paru le lundi 24 juillet 2000 :

Recherches. Les gendarmes d’Amiens recherchent toujours deux félins aperçus jeudi dans les marais de la vallée de la Somme. Les gendarmes ont repéré " les yeux en amande d’un félin d’une hauteur au garrot d’un mètre dix, qui a ensuite disparu dans la nuit ". Depuis, plus rien. ".

Libération " paru ce même jour du lundi 24 juillet 2000, précisait en page 16 :

Aucune certitude sur l’espèce des animaux, toutefois des promeneurs parlent de tigres. Des poils de félins ont été retrouvés et transmis pour expertise au Muséum d’histoire naturelle de Paris. Les cirques et autres animaleries circulant dans le département n’ayant signalé aucune disparition, on ignore toujours d’où viennent ces fauves. ".

La dépêche de l’AFP n° 231154 (Agence France Presse), que nous avons en notre possession, mentionnait cette affaire en date du dimanche 23/07/2000, à 11 H 54. Elle était libellée ainsi : "  Insolite-animaux / Deux félins recherchés dans les marais de la Somme ".

Comment en savoir plus.

L’Entité Boxtarh nous avait révélé cette histoire le soir même à 21 heures !

Boxtarh nous aiguillait de surcroît sur une piste des AUTRES DIMENSIONS au sujet de ces félins d’Amiens, puisqu’il était fait allusion à Fabrice Kircher ! Or ce dernier avait publié dans une revue spécialisée un article intitulé " Les portes de l’espace-temps " ! Fabrice Kircher qui relatait justement la prédilection des félins à se mouvoir dans… l’espace-temps ou autres dimensions !.. INVISIBLES A CE MOMENT POUR NOUS…

Par la suite, l’ami Jean-Claude Pantel eu une autre révélation, cette fois-ci de l’Entité Magloow, qui lui stipulera qu’il y avait NEUF FELINS à AMIENS ! Des tigres, panthères, pumas… Et que ceux-ci se sont déplacés dans un vortex

Quand les médias s’en mêlent… leurs crayons !

Libération " paru le jeudi 27 juillet 2000, publiera en page 18 cette info :

Des pumas, en Somme. L’affaire a mobilisé jusqu’à 150 militaires près d’Amiens. Des témoins, dont un routier, sont allés jusqu’à parler de tigres. Un gendarme a vu un animal qui faisait " 1,10 mètre au garrot ". Mais les experts du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris ont tranché hier. Et fait parler les poils récupérés sur les lieux de recherche des matous en cavale. Il s’agirait de jeunes pumas, voire d’une grosse espèce de chat exotique. Mais " la panthère, le lion et, à priori, également le tigre, sont à exclure ". Si on se rapproche de l’espèce, on a toujours du mal à en saisir la provenance. De la Somme au Pas-de-Calais, aucune disparition d’animaux de ce genre n’avait été signalée. On les a cru échappés du cirque qui était passé peu avant sur l’autoroute A16. On a émis l’hypothèse d’un véhicule de particuliers voulant les importer frauduleusement en Grande-Bretagne. Pour le nombre, l’inconnue subsiste aussi. On ne sait pas si c’est un seul ou deux félins que les gendarmes sont chargés de retrouver. Seule certitude apaisante : ces animaux ne représentent pas de danger pour l’homme. Le dispositif de recherche a été allégé. Le mystère, quant à lui, reste épais. ".

Puis Libération " du jeudi 03 août 2000, nous dira page 13 :

Le tigre n’était qu’un chat. 

Citation, extrait : " … Le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris vient de rendre sa réponse, analyses génétiques de poils à l’appui : la bête féroce n’était qu’un chat. Tigré ? ".

Des interprétations alambiquées… Pas pil-poil !

Curieux… La première analyse des poils retrouvés par ce même organisme faisait état de pumas ! Pourquoi être aussi péremptoire ? Les poils retrouvés pouvaient effectivement appartenir à un chat, qui faisait parti du groupe de ces divers félins d’Amiens, et dont ces derniers n’avaient pas laisser de poils sur place… Puis ceux-ci ont tous réintégré une autre dimension…

Pour ce qui nous concerne, en cette affaire féline, la messe est dite, et nous n’en donneront plus notre langue au… chat !..

Félins… Le retour !

Voici ce que nous apprenait le journal L’UNION daté du 24/08/00 :

Allemagne : un mystérieux fauve en vadrouille dans la forêt. La police de Schenkendorf était sur les dents hier pour retrouver un mystérieux fauve aperçu par des habitants dans la forêt voisine. La battue organisée par cinquante policiers, quinze pompiers et un chasseur, assistés d’un vétérinaire et de deux hélicoptères, n’a pas suffi pour trouver l’animal, identifié par des riverains comme étant un lion".

Décidément, on peut se demander si de nos jours il est bon d’aller se promener en forêt…

Ils sont passés par les autres dimensions ! 

 

Dans sa livraison datée du 03 août 2000, n° 2671, " Paris-Match ", en pages 86-89, publiait un article intitulé " Connaissez-vous cet homme ? ". Il est précisé qu’il est apparu le 3 mai dernier sur un quai de gare de Tours à 22 h 34. D’où vient-il, qui est-il ? Mystère…

Patrick X est donc réapparu le 03 mai 2000 sur un quai de la gare de Tours, à 22 H 34. Rendu amnésique, ne sachant qui il est…

 

Et il est fait allusion également à une autre histoire identique. Sam X, en avril 1998, est retrouvé en train d’errer à la gare de Poitiers ! Ces deux gares ne sont distantes que d’une quarantaine de km seulement…

 

Ces gares ne constitueraient-elles pas des aiguillages vers les autres dimensions ?

En parcourant sa documentation, l’auteur de ces lignes a retrouvé cette info étrange dépoussiérée par ses soins :

Il refait surface cinq mois après un bain de minuit !

Londres. L’été dernier, en vacances en Cornouialles, un citoyen britannique de 53 ans, M. Desmond Coughlan avait pris un bain de minuit avec une amie de 27 ans. Il disparut alors et la police alertée ne retrouva que ses vêtements sur la plage. La veille de Noël, M. Desmond Coughlan s’est présenté à un poste de police de Glasgow pour… demander l’adresse de ses frères. Il fut impossible de lui arracher le secret du mystère de sa disparition depuis cinq mois. Il a en effet perdu la mémoire et ses souvenirs s’arrêtent à l’âge de 20 ans… ". Fin de citation.

Source : " Le Parisien ", mercredi 30 décembre 1970.

Cette affaire ancienne ressemble comme deux gouttes d’eau, sans jeu de mot facile, aux deux cas évoqués par l’hebdo " Paris Match " n° 2671, du 03 août 2000 !

 

Maintenant, un autre épisode identique.

 

Voici ce que relatait " Le Soleil " (Québec) le 8 / 5 / 1979 :

MYSTERIEUSE DISPARITION.

South Deefield, Massachusetts (AFP) – Après une disparition de quinze mois, un américain de 24 ans a retrouvé, à la fin de la semaine dernière, le domicile de ses parents, affirmant ne pas être capable de se souvenir de ce qui s’est passé pendant cette période.

Steven Kubacki avait été porté disparu en février 1978 à l’occasion d’une randonnée à ski en solitaire sur les rives du lac Michigan. Les traces de ses pas s’avançant de plusieurs centaines de mètres sur la surface gelée du lac, avaient été repérées lors des recherches, au cours desquelles ses skis et son sac à dos avaient également été retrouvés. Il avait été présumé noyé.

Le jeune homme a déclaré s’être réveillé vendredi dernier dans un champ, à plusieurs centaines de kilomètres du lieu de sa disparition, rasé de frais, habillé de neuf et équipé d’un nouveau sac à dos dans lequel se trouvaient notamment une carte de la région de San Francisco, un livre du philosophe chinois Confucius et une paire de chaussures de sport.

 "La dernière chose dont je me rappelle, a indiqué Steven Kubacki, est que j’ai déchaussé mes skis près du lac Michigan, une nuit, que j’ai marché tout droit sur la glace et que j’avais froid" ".

 

Donnons la parole à l’ami Jean-Claude Pantel… Nouvelles révélations !

 

En gare Saint-Charles de Marseille, l’ami Jean-Claude Pantel avait reçu un ticket de train matérialisé à la date du 03 mai 2000, alors que ce jour-là ne correspondait pas à la date du ticket. Ce message des Visiteurs de l’espace-temps constituait une énigme…

Puis l’amie Ufologue Catherine Saclier découvrit cet article de " Paris Match " qui parlait de Patrick X retrouvé mystérieusement en gare de Tours le… 03 mai 2000 ! Le clin d’œil des Visiteurs, survenu dans une gare, par cette date du 03 mai, nous orientait là encore vers une piste des autres dimensions et en direction cette fois-là… des gares !..

 

Toujours en gare de Tours, ces lignes éclairantes…

 

Un ami Ufologue français très fiable évoquera à votre serviteur, la fréquentation pendant plusieurs mois d’une femme blonde étrange, où celle-ci serait d’origine Extraterrestre. Puis elle disparaîtra tout aussi mystérieusement… En consultant un livre sur l’historique de la SNCF, cet Ufologue eu la surprise de découvrir cette même femme blonde sur une photo datant de 1947, prise en… gare de Tours !..

 

C’est dire à quel point que tous ces récits analogues demandent une réflexion sérieuse, et que l’explication la plus valable se trouve dans les… autres dimensions !

 

On peut faire d’ailleurs d’autres et semblables constatations troublantes dans le livre capital de feu Jacques BergierVisa pour une autre Terre ", publié aux Editions J’ai lu, n° A 351, en 1977…

 

Maintenant vous en connaissez plus qu’eux. Ce qu’ils ne savent pas, désormais vous le savez !

Ne pourraient en douter que les ignorants.

 

NOTA : Jean-Claude Pantel est l’auteur des 2 tomes " Les Visiteurs de l’Espace-Temps ", paru aux éditions Ramuel.

 

 

Retour au sommaire des témoignages

Retrouvez ce dossier et d'autres sur www.infomysteres.com, le portail de la réflexion personnelle...